[COURT-CIRCUIT]
Adresses LGBT friendly
à Toulouse !

Le fameux Shangaï n’est plus mais la relève des lieux LGBT friendly à Toulouse est bien assurée avec une offre riche et l’arrivée de spécimens d’un genre nouveau.

| Nicolas Mathé

LE BEAR’S

44 boulevard de la Gare | bears-toulouse.com

Rien de mieux pour attaquer une belle journée d’hiver que d’aller faire un tour au Jardin Japonais, au cœur du Jardin Compans-Cafarelli. Invitation à la méditation ou balade dans des décors exotiques (monde minéral, végétal et « Epicurisme, humour et bonhomie ». Telle est la devise de la tanière toulousaine des « bears », « subdivision de la communauté gay » (dixit Wikipedia) pour les hommes à poils. Bien loin de l’image d’Ours mal léchés, le Bear’s accueille nombre d’événements organisés par l’ensemble de la famille LGBTQI à Toulouse.

LE BIKINI

Rue Théodore Monod (Ramonville) | lebikini.com

Gay friendly, le temple des musiques actuelles de l’agglomération toulousaine ? Assurément.
Le lieu a longtemps accueilli les « Tealight pool party » le dimanche après-midi et continue d’être un refuge de choix pour les soirées Gayguette. L’histoire d’amour entre le Bikini et le public LGBT s’est même matérialisée lors des 30 ans de la salle en 2013 avec une journée dédiée intitulée In Bikini dura gay.

QUEENS

27 rue Gabriel Péri

Pizzas maison, grand choix de bières et… Apéros-drags une fois par mois ! C’est le mix détonnant et déjanté du Queens qui s’est d’ailleurs, aussi, fait une excellente réputation en matière de cocktails. Un lieu où l’on peut aussi bien aller mater un match du Stade que découvrir l’univers des drags queens et drags kings de la ville.

LIMELIGHT

23bis boulevard Riquet | limelight-club.com

Un club à l’ambiance ouvertement gay et lesbienne mais bien entendu ouvert à tous les publics. Depuis 13 ans, le Limelight s’est taillé une place de choix dans la nuit toulousaine avec son esprit lounge, futuriste et coloré. Dancefloor sur fond de house, d’electro et de techno ouvert de 22h jusqu’au au bout de la nuit, 7 jours sur 7…sauf en temps de pandémie.

LA GOUGNOTTE

18 avenue Étienne Billières | La Gougnotte

Tout nouveau, tout frais, la Gougnotte ouvre ses portes ce 15 février entre Patte d’Oie et Saint-Cyprien. Le nom, tiré d’un terme péjoratif pour désigner une femme lesbienne, en dit long sur l’originalité du lieu.
Initié par deux femmes, l’une œnologue de formation, l’autre titulaire d’un master en études du genre, la Gougnotte se veut un bar féministe, queer, bienveillant et culturel. Un bar LGBT, non-discriminant et militant qui accueillera de nombreux événements. Autre originalité : du raisin provenant des vignobles toulousains sera directement vinifié dans la cave du bar et servi à la tireuse.

ET AUSSI…
Les soirées Gayguette, événement LGBT incontournable à Toulouse. Un dimanche par mois, ces soirées electro, techno, deep ou house se déroulent généralement au Bikini mais aussi, à la douce saison, dans des lieux insolites comme le jardin du Musée Georges Labit ou l’observatoire de Pech-David.

[BRÈVE] Soirée spéciale au ciné de Colomiers ! 
Thème abordé dans le deuxième numéro de notre Revue Collector [culture pop] (que vous pouvez commander ici), l'espace est fascinant. On regarde avec des étoiles dans les yeux les photos de Thomas Pesquet, redescendu sur Terre il y a peu... D'ailleurs, ça fait quoi un vol dans l'espace ? Comment on s'y prépare ? Le Cinéma de Colomiers a concocté une soirée spéciale sur ce thème, ce vendredi 20 mai, avec un double programme : le docu Dans les yeux de Thomas Pesquet et le film Proxima, entrecoupés d'une mini-conférence ! | Réservez vos places Photo : © Thomas Pesquet