FESTIVAL CONVIVENCIA :
nouvelle fréquence, même Canal

[MUSIQUES ACTUELLES DU MONDE] Canal du Midi (Péniche le Tourmente)
du 19 juil. au 1e août | grat. sur résa | convivencia.eu

Il y aura bien un festival Convivencia cette année ! La péniche Tourmente traversera trois départements en huit étapes sur le Canal du Midi. Si elle se transformera toujours en salle de concert, elle proposera surtout de nouveaux formats adaptés à la crise sanitaire. Clutch est allé jeter un œil sur le journal de bord, avant la mise à l’eau de cette édition 2020 spéciale.

| Propos recueillis par Baptiste Ostré

Plus de 20 ans de navigation sur le Canal du Midi où, chaque été, la péniche le Tourmente se métamorphose en scène de concert. Le parcours du festival Convivencia évolue d’année en année – à quelques étapes phares près, comme celle de Grisolles et Toulouse, voir plus bas -, mais se fabrique toujours en bonne entente avec les communes accueillantes autant que les habitants. Bien que fondamentalement itinérant, avec sa péniche glissant à 5km/h sur les eaux du Canal de Pierre-Paul Riquet, ce principe de lien culturel, patrimonial et social a réussi à créer un public de fidèles – dont certains suivant à vélos la traversée ! Des arrêts au port (on assume) qui d’ordinaire tutoient en moyenne une quinzaine de dates entre juillet et août. Un nombre très vite devenu inenvisageable pour l’édition 2020…

Après avoir déjà du annuler plusieurs autres événements au printemps (dont le Carnaval végétal), l’association à la tête du festival a mis a profit son confinement pour travailler sur un format adapté au contexte sanitaire, imaginant différents scénarios ajustables aux différents stades de l’épidémie. Un temps de réflexion qui n’a, toutefois, jamais cédé au doute, comme l’explique Cécile Heraudeau, co-directrice du festival : « Il était impensable pour nous de ne rien proposer en cette période bouleversée et bouleversante, où l’isolement, la rupture des liens du quotidien avec nos voisins, amis, collègues, familles ont pu être difficiles à vivre, propices au repli sur soi. La culture, selon nous, tient un rôle majeur pour re-tisser du lien social et renouer avec une convivialité de proximité ».

Cette édition inédite est l’occasion de tester de nouvelles actions, de nouvelles collaborations, de nouvelles formes de rencontre entre le public et les artistes.

Dit comme ça, le projet tombe sous le sens. Dans les faits, l’équipage a vécu (et vit) un véritable marathon pour organiser cette édition « en un temps record ». Ce qui inclus des repérages sur site à un mois seulement du lancement du festival, les collectivités ayant éprouvé des difficultés à se positionner en raison de décrets peu évidents concernant le secteur de la culture. « Un défi, relevé grâce à la grande motivation de l’équipe et l’enthousiasme et l’engagement de nos partenaires dans ce nouveau format Convivencia ! » reprend, ravie, Cécile Heraudeau.
Et vogue la péniche !

Photos : Bafang à Castelnaudary (2019) © Guillaume Bourgoin | Ablaye Cissoko à Gallera (2018) © Léa Misrahi

ÉTAPES MUSICALES

  • Grisolles : Lùcia de Carvalho | dim. 19 juil.
  • Toulouse : Moh!Kouyaté | mar. 21 juil.
  • Ramonville : El Gato Negro – Lt Nicholson – Djeudjoah | jeu. 23 juil.
  • Ayguesvives : Who’s the Cuban ? | sam. 25 juil.
  • Gardouch : Moonlight Benjamin | lun. 27 juil.
  • Homps : Djazia Satour | jeu. 30 juil.
  • La Redorte : Cuarteto Tafi | ven. 31 juil.
  • Le Somail : Qalam & Adil Smaali | sam. 1e août

LA PAROLE À… Cécile Heraudeau
(Co-directrice & programmatrice artistique du festival)

« La péniche habituellement transformée en scène de concert devient cette année un studio radiophonique. Vous embarquez de votre canapé ou de votre jardin, pour un voyage sur la péniche Tourmente. Une série radiophonique « Dans les écoutilles » en huit épisodes de 30 minutes pour vivre cette aventure avec des histoires de vies, celle de l’équipage dont on suivra les rebondissements au fils du voyage, des habitants des villes et villages traversés, des artistes rencontrés. Tout ça sur un ton d’humour et de fête, La Convivencia !

Cette édition inédite prévoit aussi des concerts live avec du public. Cette fois-ci, il faudra réserver pour participer à un concert, le nombre d’entrées étant limité.

Nous avons renforcé l’itinérance sur les territoires avec des concerts au plus proche des habitants. Des concerts de musiques du monde dans un domaine viticole du frontonnais, dans des lieux secrets au bord du canal du Midi, dans des maisons de retraite (à Grisolles et à La Redorte), dans une clinique à Villefranche de Lauragais ou encore dans un parc au cœur d’un village.

Autre nouveauté, le parcours d’art contemporain « Horizons d’eaux » produit par Les Abattoirs Musée Frac Occitanie Toulouse propose cette année des créations originales d’art contemporain installées dans l’espace extérieur. Une œuvre d’art est à découvrir à chaque escale Festival Convivencia et l’une d’entre elle est embarquée sur la péniche Tourmente.

Chaque année, le festival évolue. Mais il est vrai que cette période nous a obligé à faire travailler notre créativité, encore plus que d’habitude. Cette édition inédite est l’occasion de tester de nouvelles actions, de nouvelles collaborations, de nouvelles formes de rencontre entre le public et les artistes.

En 2021, on fêtera les 25 ans du Festival Convivencia et c’est en tenant compte de ces 25 années de festival que nous préparons cette édition exceptionnelle ! »

©Editions 138. Tous droits réservés.

Développé avec Symfony et Golang. Propulsé par Caddy et Docker.