Psykup libère son Hello Karma !

[ALBUM ] Psykup | Hello Karma ! (Les amis de l’autruche/Regarts)

Après Ctlrl+Alt+Fuck en 2017, qui signait la fin d’une absence de 9 ans, le groupe « d’autruche core » revient en 2021 avec Hello Karma !, nouvel album sorti ce 5 février. Clutch s’est entretenu avec Julien Cassarino, chanteur et guitariste de la formation. Une interview à paraître sur le futur Clutch Collector dont on vous dévoile un bout ici !

| Propos recueillis par Gilles Rolland

Entretien complet à retrouver sur le Clutch Collector [culture pop] !

Psykup fait aujourd’hui presque office de vétéran de la scène metal française. Il y a un secret à une telle longévité ?
Je pense que c’est avant tout notre sincérité artistique. On n’a jamais cherché à surfer sur les modes. Notre priorité a toujours été de composer et jouer la musique qui nous plaisait. Les fans ne s’y sont jamais trompés, ils nous ont toujours supportés (dans tous les sens du terme !), et ce sont eux qui ont fait que nous sommes encore là, malgré notre longue pause entre le 3e et le 4e album. De plus, nous avons toujours cultivé le dialogue entre nous au sein du groupe, ce qui permet d’éviter certaines impasses humaines et donc le split fatal.

C’est à la fois notre album le plus violent et le plus mélodique

D’après toi, en quoi la musique de Psykup a-t-elle évolué depuis le premier album ?
Au début, nous étions des jeunes chiens fous, on n’en faisait qu’à notre tête, et en tant que compositeur, je « fourrais la dinde de Noël » jusqu’à écœurement dans les morceaux. Maintenant je ne mets que le strict nécessaire pour éviter d’abuser de la citrate de bétaïne ou du Doliprane 1000 après consommation. On fait aussi beaucoup plus attention à la communication, à l’image, à la production, à tout ce qui est périphérique de la seule composition. Il faut savoir être là au bon moment et avec les bonnes cartes en main, même si on ne sait jamais comment on sera reçus.

Peux-tu nous parler du nouvel album ?
Pour moi, nous sommes dans la continuité de Ctrl+Alt+Fuck avec des extrêmes encore plus poussés : c’est à la fois notre album le plus violent et le plus mélodique. Notre folie est toujours bien présente, mais au milieu du déluge de décibels, de vrais refrains se taillent la part du lion.

Photo : Julien Cassarino © Jesse Overman / Blast Radius Photo

Clutch collector exclusivement en précommande
sur KisskissBankbank !



©Editions 138. Tous droits réservés.

Développé avec Symfony et Golang. Propulsé par Caddy et Docker.